Suivez toutes les actualités de notre collectif d’architectes à Bordeaux

    

OFFRE DE STAGE 6 mois

OFFRE DE STAGE 6 mois

Nous cherchons actuellement un.e stagiaire pour un stage long de 6 mois, à partir de début février.
Compétences recherchées : Etudiant.e en architecture Niveau Master 1 ou 2, motivé.e et rigoureu.x.se, pour participer aux concours, études en cours, maquettes, visites de chantier…
Envoyer vos CV, books et lettre de motivation à mwl@moonwalklocal.fr
TERRA FIBRA

TERRA FIBRA

SAVE THE DATE | 24.11.21 au Pavillon de l’Arsenal
Vivement l’ouverture de l’exposition du TERRAFIBRA architectures, qui présentera notamment notre projet CHAUME URBAIN !
C’est un grand honneur pour nous de figurer auprès de ces belles réalisations internationales en terre crue ou fibres végétales.
Merci aux organisateurs Pavillon de l’ArsenalLes Grands Ateliers et Amàco, et merci au charpentier GLOT Denis et au chaumier adrien bougeard, qui ont joué le jeu et fabriqué le prototype à l’échelle 1:1.
« Réparer, régénérer, recycler »

« Réparer, régénérer, recycler »

TABLE-RONDE avec les lauréats des Albums des jeunes architectes et paysagistes 2020 

> Mercredi 10 novembre à 19h , à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine à Paris

« Conscients que l’un des enjeux consiste désormais à produire des espaces avec une quantité de ressources limitée, ils se positionnent vis-à-vis de la commande. L’un des sujets qu’ils entendent porter : la régénération, soit réparer ou transformer plutôt que démolir et reconstruire, réemployer ou recycler les matériaux et leurs rebuts plutôt que consommer des ressources qui se raréfient. » 

Avec : Atelier du sillon et Atelier L. (paysagistes) et MoonWalkLocal, Atelier Senzu, Bien Urbain, Atelier Delalande Tabourin, Cros & Leclercq, Atelier Boteko, Lis & Daneau et Julien Gougeat (architectes).

Séchoirs à tabac | vernaculaire contemporain

Séchoirs à tabac | vernaculaire contemporain

Enjeu de nos territoires ruraux, la revitalisation des séchoirs à tabac nous tient à cœur depuis longtemps.
« Ce patrimoine vivant, s’il ne sert plus aux agriculteurs, doit évoluer avec les nouveaux besoins de la société pour que son identité perdure. Il faut protéger leur existence sans bloquer les initiatives – Camille Ricard »
Les acteurs du territoire ont désormais conscience de l’intérêt culturel de ces bâtiments et œuvrent à les protéger, à l’instar de Jean-Pierre Naudon, ancien maire de la Commune de Commune de Saint Avit Saint Nazaire en Pays Foyen, qui avait organisé le recensement d’une quarantaine de séchoirs pour permettre leur changement de destination.
Merci à SudOuest.fr pour cet article « La Nouvelle vie des séchoirs à tabac dans la région » du 29.02.2020 et pour ces citations pré-Covid, qui prennent un supplément de sens aujourd’hui : « On pose aujourd’hui un nouveau regard sur la ruralité en s’interrogeant sur comment habiter nos campagnes et les revitaliser, décrypte l’architecte Camille Ricard. »

L’IMMEUBLE DES CARMES

L’IMMEUBLE DES CARMES

La façade remarquable de cet immeuble bergeracois du XIXe siècle abrite 3 logements.  Pour apporter davantage de confort aux espaces intérieurs, nous travaillons en maquette. Ce précieux outil de conception et de communication accompagne la plupart de nos projets.
>voir l’image animée ICI

ILS PARLENT DE NOUS :

DESIGNBOOM | Le Chai aux chauves-sourisMoonwalklocal clads wine cellar in France with bat shelter wooden facade

EUROPAN FRANCE | Matières augmentées |  L’AVIS DU JURY L’équipe extrapole les outils de l’économie circulaire et de l’écologie industrielle en repérant les « matières premières » physiques ou humaines. Elle envisage le site comme le démonstrateur d’un écosystème productif basé sur le partage et le recyclage de matériaux, d’énergies et de savoir-faire. Elle vise l’optimisation des consommations et l’activation de boucles locales, en mobilisant des entreprises présentes, notamment dans le secteur du bâtiment et de la construction.  En prise avec la réalité du site et des activités en présence, le projet génère un processus de transformation impliquant les entreprises et les acteurs publics. Il ouvre la voie à des programme pilotes autant qu’il génère des architectures hybrides et adaptables.

DOMAINE DE CHAUMONT-SUR-LOIRE | Le Livre de Sable | *Prix du design* décerné le 26 juin 2018 par un jury de professionnels reconnus dans l’art des jardins

JUNKPAGE | Les explorations du Moonwalklocal par Benoît Hermel | Il existe autant de façons d’être architecte que d’habiter le monde ! Cette philosophie créative, le collectif Moonwalk local l’applique naturellement dans ses projets. Quatre garçons, une fille, travaillant ensemble depuis leurs études à l’école d’architecture de Bordeaux. Ils aiment explorer les matériaux, se nourrir des histoires d’un lieu, avoir une relation particulière à ses habitants… Parmi leurs expérimentations, La Cabane téléphonique est une petite extension réalisée avec des persiennes trouvées aux puces. Une fois agencées, celles-ci créent une pièce supplémentaire pour héberger des amis ou faire salon d’été. Autre réalisation, Le Meuble habité est au cœur de la rénovation d’une échoppe à Bègles. Le beau volume en contreplaqué de peuplier intègre toutes les fonctions d’usage et sépare les pièces de jour et les chambres. Autant d’astuces pour mieux vivre l’espace ! 

DIRECT MATIN  | Savon(s) | Les savonnettes récompensées | juin 2014 | Le Festival des Architectures Vives a récompensé par un Prix du Jury l’équipe Moonwalklocal pour Savon(s) dans la cour de l’hôtel Mirman. Le jury dit avoir été « séduit par l’installation de la démarche des architectes qui l’ont conçue puis construite. Le savon entre dans l’architecture offrant esthétique, parfum et sensualité ».

SUD-OUEST | Marmande : des solutions pour que les séchoirs fassent un tabac par Grégoire Morizet | L’architecte Camille Ricard s’est penchée sur le devenir des séchoirs à tabac. […] Aujourd’hui, leur usage premier n’est plus de faire sécher les feuilles de tabac, cette activité agricole ayant périclité à de rares exceptions près. […] Profondément intégrés au patrimoine rural, ces séchoirs « témoins d’une culture locale, sont le support de la mémoire collective », poursuit-elle. […]  «  Leur volume est facilement réversible. En conservant leur ossature et en renouvelant leur bardage, ils peuvent devenir des habitations présentant des avantages en terme d’économie d’énergie. Souvent assez haut, on peut aussi y aménager un étage. » […]